Le CPAS et la Ville de Charleroi se mobilisent pour les citoyens ukrainiens

Le CPAS se joint à la Ville de Charleroi dans sa mobilisation pour accueillir dans notre ville les réfugiés ukrainiens. L’objectif : accueillir de la façon la plus digne possible les citoyens ukrainiens sur notre territoire.

Au soir du 7 mars, nous comptions 33 arrivées (6 familles) sur le territoire de Charleroi au service des étrangers. Mais dans les jours à venir, ce chiffre sera sans aucun doute revu à la hausse, puisqu’on estime à un millier les personnes qui sont en attente à Bruxelles, première destination des réfugiés sur le sol belge.

La Ville de Charleroi a mis en place un dispositif afin d’enregistrer les possibilités d’hébergement chez des particuliers. Si vous habitez l’entité de Charleroi et êtes prêt à mettre à disposition une chambre, voire un studio ou un appartement indépendant pouvant accueillir une ou plusieurs personne(s), nous vous proposons de remplir le formulaire en ligne.

La Ville se tient également en alerte avec un lieu d’accueil en urgence en cas d’afflux massif grâce au service de Planification d’urgence, dont la responsable est le point de contact avec le fédéral, depuis la semaine dernière.

Ces personnes arrivant souvent avec une simple valise et se retrouvant démunies peuvent avoir accès aux services du CPAS, même sans carte de séjour, avec la déclaration d’arrivée à la commune. La mise en place d’un guichet unique conjoint de la Ville et du CPAS, avec l’Office des étrangers en appui, est à l’étude.

Informations synthétiques concernant l'accueil des réfugiés Ukrainiens au niveau du CPAS

Le nouveau centre d’enregistrement pour les réfugiés ukrainiens au Palais 8 du Heysel est opérationnel depuis ce 14 mars 2022.

Depuis le 21/03/2022, il est possible de demander un rendez-vous au centre d'enregistrement par voie électronique pour l'introduction de ces demandes de protection temporaire via le site internet multilingue https://register-ukraine.be. S'y trouvent également les coordonnées du centre d'enregistrement ainsi que des plans d'accès.

Le 1er réflexe que nous devons avoir si nous sommes sollicités par un réfugié ukrainien est de l’adresser au centre d’enregistrement afin qu’il introduise sa demande de protection temporaire et de l’aider dans ces démarches et, si nécessaire, de fixer rendez-vous pour lui via la plateforme de rendez-vous sur https://register-ukraine.be.

S’il a besoin d’un hébergement en urgence parce qu’il n’a pas encore de lieu d’hébergement en Belgique, c’est aussi au centre de crise qu’il sera pris en charge par FEDASIL afin de lui désigner un lieu d’hébergement en correspondance avec ses besoins via la base de données fédérales alimentée par les villes et communes et reprenant les lieux d’hébergement mis à disposition.

Lorsqu’il disposera d’un lieu d’hébergement ou s’il en dispose déjà (famille, amis, connaissance, …), il pourra demander à l’administration communale de son lieu d’hébergement l’ inscription au registre des étrangers et obtenir une « Annexe 15 »qui couvrira son séjour dans l’attente d’obtenir sa « carte A électronique ».

Une fois en possession de cette « Annexe 15 » ou de la « Carte A », le réfugié ukrainien peut solliciter l’aide financière équivalente au revenu d'intégration ou matérielle du CPAS de Charleroi. Celle-ci prendra cours à partir de la date de délivrance de l’attestation de protection temporaire pour autant qu’il fournisse cette attestation de protection temporaire et l’annexe 15.

Cette aide doit être sollicitée auprès du service ADIS (Accueil, Diversité et Intégration Sociale), une équipe spécialisée dans l’accueil des personnes d’origine étrangère.

ADIS : Rue des Haies 26 à 6001 Marcinelle. 071/20.81.60 les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 8h30 à 12h.

La personne demandant ou disposant de la protection temporaire se verra alors désigner un travailleur social de référence qui suivra son dossier et pourra activer les différentes aides accessibles à ce statut.

La Ville a également lancé un appel pour trouver des interprètes parlant couramment l’ukrainien, le russe ou l’anglais. 
Vous parlez l’une ou plusieurs de ces langues et êtes prêt à apporter votre aide bénévolement pour l’accueil des réfugiés ? Remplissez le formulaire en ligne.

Afin de pouvoir scolariser les enfants dans les meilleures conditions, la Ville de Charleroi travaille à l’ouverture de classes spécifique DASPA (Dispositif d’Accueil et de Scolarisation des élèves Primo-Arrivants et Assimilés). Ce dispositif d’accueil permet aux enfants concernés, d’apprendre le français et d’intégrer le système scolaire. Dans ce cadre, la Ville recrute d’urgence des instituteur·rice·s maternel.le.s et primaires (ou titres assimilés). Avoir suivi une formation spécifique en français langue étrangère est un atout. Plus d'infos.

Vous aussi souhaitez apporter votre aide mais vous ne savez pas par quel moyen ? Plusieurs associations peuvent récolter des dons.

Documents et liens utiles :